Google+ Followers

mardi 7 février 2012

"Pain perdu chez les vilains" : retour à Villemoche (1992-2012)


Il y a vingt ans paraissaient aux éditions Canaille, créées pour l'occasion, mes deux premiers romans, Pain perdu chez les vilains, et Fondu au noir, réédité trois fois depuis (chez CanailleBaleine, puis, ô gloire, Gallimard, en Folio policier). En revanche, Pain perdu chez les vilains est depuis longtemps épuisé. C'est pourquoi j'ai décidé de le rééditer, après l'avoir retravaillé de fond en comble.  


Retrouvailles émues avec le pas piqué des hannetons commissaire Marcel Coltraz, à peine vieilli, ainsi que le maire anarchiste de Villemoche, Étienne Carval.
Dans la préface, je retrace l’itinéraire hallucinant suivi par ce roman, écrit en 1983 à la suite d’une petite annonce dans le journal (le prix France 3/Télérama cherchait des manuscrits), qui aurait dû paraître chez Denoël, dans la collection Sueurs froides, dirigée par un grand monsieur nommé Michel Bernard, trop tôt disparu, et fut finalement publié neuf ans plus tard
Illustration : couverture de Philippe Routier, créateur du graphisme "Lunes blafardes" et celle de l'édition originale, avec une illustration (que j’adore) de Renata Zolcinska. Où t’es passée, Renata? Paris? Varsovie? New York? 

Aucun commentaire: